LE MENSONGE

OU LE BESOIN D’HABILLER NOTRE RÉALITÉ

Selon Liz Greene, « un thème est une carte illustrée de la part de substance de base qui vous a été en quelque sorte donnée à la naissance, avec une petite annotation disant : “Fais ce que tu pourras de tout ça.” »

Il y a de multiples façon de se préserver d’une réalité trop agressive, conflictuelle avec l’image qu’on souhaite projeter de nous-même, à soi et aux autres. L’un de ces mécanismes de défense est le mensonge, mécanisme que chacun utilise à plus ou moins grande échelle, dans un usage normal ou problématique, voire pathologique. En effet, on ne peut pas mettre sur le même plan, un mensonge sur ma fausse indisponibilité à une invitation à dîner par mes amis et un mensonge persistant qui dissimule mon homosexualité à mes parents.

Le premier mensonge arrange la réalité de façon ponctuelle pour trouver un compromis entre mon refus de participer à la rencontre et mon désir de demeurer en permanence l’ami gentil et disponible que je suis dans mon cercle amical. En optant pour cette solution, je tire des bénéfices de la fonction défensive du mensonge, elle temporise la tension intrapsychique dans laquelle je me trouvais. Néanmoins la solution n’est pas parfaite, la tension peut laisser place à une culpabilité momentanée et elle traduit un manque de souplesse dans mon fonctionnement psychique.

Le deuxième mensonge entraîne des répercussions plutôt lourdes et négatives sur le regard que je porte sur ma sexualité, entraîne le déni d’une partie de mon identité, est préjudiciable à mes relations amoureuses et altère ma relation avec mes parents. Le mensonge qui voile ma personnalité de façon persistante, finit par ne plus être une protection mais une prison dans laquelle je m’enferme, cette défense devient source d’angoisses et de conflits.

En astrologie, il n’existe pas d’indicateurs astrologiques du mensonge à proprement parler, on ne peut pas édifier un personnage de menteur d’après un thème natal car le mensonge ne peut pas qualifier une personne, il est un symptôme à valeur défensive, en réaction à une tension causée par nos interactions avec l’environnement et par la complexité de notre psychisme. Ainsi pour cet article, un thème ne peut pas être présenté en illustration du mensonge, puisqu’il est impossible de caractériser une personne par le mensonge.

Cependant pour observer si une personne présente un clivage important entre son identité essentielle et l’image qu’elle donne d’elle-même, qui peut devenir un masque sous l’effet du mensonge, on analyse les aspects du Soleil dans le thème natal, notamment s’il est relié à Neptune, planète de l’inspiration par laquelle on donne forme à l’image, au mirage, ou l’illusion, à partir de n’importe quel vecteur, cela peut être la création artistique, cela peut être le délire fantasmatique. Toujours dans cette optique, on peut apprécier la qualité des communications du sujet à partir de la maison 3, de son signe, de la planète qui la gouverne et des planètes qui l’occupent. Par exemple une maison 3 recevant des aspects antagonistes des planètes Mars, Neptune ou Jupiter, véhiculent des messages perturbés par une conflictualité qui peut se traduire par des mensonges, d’autant plus si Mercure participe à cette perturbation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s