HEUREUX ?

REGARDER SA VIE A TRAVERS DES LUNETTES

La satisfaction par rapport à la vie est une évaluation subjective et globale qu’une personne fait de sa vie. Au moment où la question est posée, des éléments contextuels s’invitent dans l’appréciation : des événements récents de perte (emploi, séparation, deuil, maladie…) vont colorer la réponse ; de même, des événements récents de croissance (naissance d’un amour, d’un enfant, promotion professionnelle…) vont orienter le jugement. Cependant au-delà de ces variables de circonstance, il existe un indicateur stable du niveau de satisfaction, ce sont les différences inter-individuelles : quelles que soient les circonstances, certaines personnes ont une tendance générale à être plus satisfaites que d’autres, de leur vie.

La satisfaction par rapport à la vie est indexée sur certains traits de personnalité. En effet la personnalité se définit par des traits, c’est-à-dire des différences qui distinguent un individu d’un autre, en ce qui concerne sa prédisposition à avoir une série de comportements, pensées et ressentis caractérisés par un élément psychologique en commun : par exemple le trait d’optimisme se manifeste extérieurement par les actions, les paroles mais également intérieurement par les idées, les pensées, les émotions. Ce trait de personnalité a une tendance stable, il va s’exprimer de manière récurrente et dans diverses situations, il n’est pas une habitude inscrite dans une situation spécifique.

En ce qui concerne la satisfaction par rapport à la vie, les traits de personnalité comme l’estime de soi, la propension à être joyeux, l’assertivité et la sociabilité, ou bien des niveaux faibles d’anxiété ou de tendances dépressives, sont des facteurs l’influençant favorablement. Au contraire, les traits qui représentent une tendance à ressentir des émotions négatives (tendances dépressives, anxiété, colère, faible estime de soi) ou une tendance à ne pas ressentir d’émotions positives, abaissent le degré de satisfaction porté sur sa vie.

Ces tendances affectent la manière dont une personne évalue sa vie, mais elles influencent également ses expériences vécues par une chaîne de conséquences : une tendance aux émotions positives génère des réactions favorables de la part de l’environnement, ce qui augmente la qualité des relations avec autrui dans la sphère privée, professionnelle.

Si l’on recherche des analogies astrologiques exprimant les tendances aux émotions positives / négatives, deux signes et leurs planètes respectives indiquent des liens évidents : Capricorne (Saturne) et Sagittaire (Jupiter).

Saturne est clairement relié aux émotions négatives de manière générale (peur, frustration, solitude, inhibitions…), il symbolise le point de vulnérabilité dans tout thème natal, il localise l’endroit du thème où l’on se sent faible, limité, seul, où l’on prend conscience de son insuffisance et par conséquent le domaine où nous devons travailler sur soi, fournir des efforts pour développer et structurer nos forces et ressources profondes. Saturne est relié à la valeur éducative de la souffrance, c’est-à-dire l’acquisition de la maturité, d’une forme de sagesse.

Cependant lorsqu’il domine un thème, qu’il est intensifié par des aspects conflictuels ou par un fort accent Capricorne, Saturne s’appauvrit de ses ressources (en tant que principe masculin créateur et structurant) pour symboliser une tendance aux émotions négatives, laissant le champ libre à sa voix intérieure de nature sévère, critique, coercitive et qui impose une vision limitante de la réalité : « Tous les thèmes mythologiques de l’emprisonnement et de l’esclavage volontaire, de l’acceptation du fardeau de la vie terrestre, peuvent être associés au signe du Capricorne » dit Liz Greene, ou bien encore « c’est la mortalité que le Capricorne voit dans le monde, les limitations, la lutte perpétuelle, la nature très fragile de la vie et l’extrême vulnérabilité de l’animal humain ».

Quant à Jupiter, on peut le considérer dans sa globalité comme un canal d’émotions positives (joie, espoir, enthousiasme, confiance en soi…) présent dans tout thème natal. Il symbolise le désir d’expansion, d’un horizon large et d’une grande liberté. Le Sagittaire est un signe énergique et actif, tourné vers l’avenir, guidé par l’espoir, animé par un mouvement perpétuel. Sa grande difficulté est d’ancrer dans la réalité ses aspirations, de donner forme à son esprit créatif, de renoncer à l’infinité des potentiels dont il se sent pourvu en faisant un choix forcément limité. Ce refus de toute limitation peut s’exprimer par des mécanismes de défense tels que le déni de réalité, le refoulement des conflits intérieurs et des émotions négatives, ou bien même par une exaltation euphorique.

Toutefois pour le sujet qui nous intéresse, c’est-à-dire identifier la tendance aux émotions positives, un Jupiter en aspects équilibrés avec des planètes personnelles qui représentent l’égo – comme le Soleil, la Lune ou Vénus -, vont nourrir cette tendance. La localisation de Jupiter ou bien la présence du signe du Sagittaire dans les premières maisons du thème natal (I-V) peuvent aussi être significatives si d’autres éléments convergent vers cette tendance.

Rien n’est figé dans le marbre, les traits de personnalité bien que stables sur de longues périodes de vie, peuvent changer – parfois de manière considérable – selon l’histoire, l’environnement, la conscience de chaque personne.

Une réflexion sur “HEUREUX ?

  1. Merci Nora pour ce nouvel article. Votre site associe l’intelligence du coeur à la beauté (vos photos sont magnifiques). Au plaisir de vous lire prochainement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s